samedi 30 septembre 2017

Le jour où je te parle des mes livres

A l'âge de 16 ans, j'ai posé les premiers mots de ce que je pensais être mon premier roman. Et puis, j'ai abandonné, le trouvant trop naïf, trop puéril et pas assez intéressant.
Depuis, je n'ai pas renoncé à écrire. Ecrire pour être publiée.
Mon plus gros défaut, dans l'écriture d'un manuscrit, serait sûrement celui de ne pas réussir à me concentrer sur un seul projet, un seul sujet. Je dis défaut, et en même  temps, pour moi, ça reste une force source d'inspiration.




Mes fictions

J'ai deux romans type fictions en cours.
Une histoire d'amour, un trio amoureux. C'est une histoire qui me tient à cœur, que j'ai tourné et retourné dans tous les sens et que j'ai décortiqué dans ma tête, sur le papier et sur le clavier. A vrai dire, s'il n'est pas encore fini d'être écrit, il l'est dans ma tête. Je sais où je vais. Je sais où vont mes personnages. Seulement, je suis bloquée par la peur : celle que l'histoire soit inintéressante. Une histoire d'amour un peu naze, un peu trop rêvée et pas digne d'intérêt. J'ai peur de ne pas réussir à surmonter et affronter ma peur et de ne jamais réussir à le faire lire à quiconque. Égoïstement, je garderai pour moi mes personnages et leurs états d'âme ...

L'autre fiction, c'est une histoire un peu loufoque. Des personnages atypiques, hauts en couleur et complètement barrés. Je voulais essayer de voir ce que ça faisait que de faire évoluer différents personnages, de faire se croiser leurs chemins ... Cette histoire est inachevée car je n'arrive pas à la terminer dans ma tête. Je ne sais pas où je conduis mes personnages car ce sont eux qui m'amènent là où ils veulent, avec leurs personnalités bien à eux. Alors, j'ai peur de cette fin.

Mes non-fictions

Finalement, ce sont les non-fictions qui sont, pour moi, les moins difficiles à écrire et à imaginer lues par d'autres personnes.

Mon métier d'assistante sociale est inspirant, grâce aux personnes que je rencontre. A travers ce blog, je vous partage de temps en temps des chapitres de ce livre. Ce livre, c'est une sorte de recueil. Plusieurs portraits de personnes qui ont croisé ma route professionnelles. Et puis, de temps en temps, quelques réflexions professionnelles ... Le don et le contre don, par exemple. J'imagine ce livre depuis un moment déjà, et j'aimerais qu'il trouve des centaines de lecteurs, pour rendre hommage aux personnes qui seront dans ce livre, mais aussi pour donner une autre vision de mon métier.

Mon parcours pour devenir mère. C'est le tout dernier en date. C'est apparu comme une évidence, après notre premier rendez-vous avec l'assistante sociale dans le cadre de notre demande d'agrément en vue d'une adoption. J'ai eu envie de garder une trace de notre histoire, de notre parcours vers notre futur enfant. Une sorte de thérapie, mais aussi une façon de patienter. Je mettrai sûrement plus de 9 mois à rédiger ce témoignage, mais cela restera sûrement mon premier bébé littéraire que j'aurai porté et attendu comme une femme qui met au monde son premier enfant. Ce témoignage, je lui ai trouvé immédiatement un titre .. .Ce sont d'ailleurs les premiers mots du livre ... " Aussi loin que je me souvienne ..."



J'espère qu'un jour ces quatre ouvrages verront le jour. J'espère ne pas trop m'éparpiller. Mais je n'arrive pas à me focaliser sur un seul projet. J'espère surmonter mes peurs et réussir à aller jusqu'au mot fin, pour imprimer et faire lire à d'autres les mots qui m'auront fait vibrer, les laissant ainsi pénétrer dans mes jardins secrets ...

20 commentaires:

  1. J'ai commencé à écrire et puis j'ai souvent eu la flemme de continuer mes écrits ... j'espère m'y remettre un jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut persévérer si c'est ce que tu aimes :)

      Supprimer
  2. C'est intéressant ta pratique à savoir écrire plusieurs livres en même temps.Il faut que tu dépasses tes craintes et garde confiance en toi. Vu comme tu écris déjà si bien via ton blog, je suis certaine que les histoires que tu rédiges seront percutantes et touchantes!

    Mon papa a écrit un livre. Il n'a pas cherché d'éditeur et l'a juste fait imprimer pour les amis et la famille. Il en garde et nous avec le souvenir d'une formidable aventure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie pour ce message.
      Je pense que moi aussi au départ je ne chercherai pas d'éditeur, juste à le faire lire aux personnes intéressées de mon entourage :)

      Supprimer
  3. alors moi je te souhaite d'aller au bout de ces qutres livres, et je serais l'une des premières à me jeter dessus pour le lire, car j'aime ta plume !
    avoir quatres romans en même temps, j'en serais incapable... moi j'en ai qu'un qui me tourne depuis longtemps aussi... éventuellement un second mais qui serait une suite... cela dépand de la fin que je veux donner et j'en ai deux possibles... je ne sais pas encore comment diriger mes idées, peut-être cela deviendra t'il plus clair quand j'oserais commencer à poser les premiers mots car je pense avoir les même peurs que toi!!!
    je t'encourage en tout cas et je suis à 200 %derrière toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je compte bien t'envoyer les premiers jets d'ici la fin de l'année ! Et je t'encourage toi aussi à te lancer pour ce livre qui t'obsède hihiiiii ! Je trouve ça tellement merveilleux de poser des mots sur les idées qui nous sont apparues .. comme ça ... au hasard ... au détour d'une discussion, d'une visite, d'une image ...
      Merci pour tes encouragements :)

      Supprimer
  4. Je te souhaite vraiment d'aller au bout de ces beaux projets ! :-) J'ai toujours adoré écrire moi aussi, j'ai commencé des tas de romans et nouvelles quand j'étais plus jeune (au collège, puis au lycée ...), sans jamais en terminer un seul ! :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez, allez, il faut les finir :) j'imagine la satisfaction que ça doit procurer quand on écrit le mot FIN.

      Supprimer
  5. Quand tu veux tu m'envoies le manuscrit de ton choix!! ;) Je te rappelle que j'attends impatiemment celui de ton expérience pro (je t'ai déjà dit que tes articles à ce sujet était particulièrement émouvants et percutants et qu'ils pourraient tout à fait faire l'objet d'un livre). Je suis sûre que celui sur le thème de l'attente d'enfant sera aussi réussi. N'aie pas peur de franchir le pas. Je suis une bêta-lectrice TRES GENTILLE!! :D

    RépondreSupprimer
  6. Suis tes envies, écoutes toi, fais toi plaisir !
    Tu as déjà un lectorat friand de tes mots :)
    Des pensées :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces mots !
      Et tu as raison, le principal c'est de se faire plaisir !

      Supprimer
  7. Il y a une chose que tu dois garder à l'esprit lorsque tu écris : c'est que tu dois le faire d'abord et avant tout pour toi-même. Si cette histoire d'amour que tu souhaites écrire te tiens à coeur, alors écris là sans te poser la question de l'intérêt de l'histoire pour les autres. Si elle en a pour toi, alors, c'est déjà suffisant. Certes, des romans d'amour, il doit en exister un nombre incalculable de part le monde. Et il est facile de succomber au à l'impression que jamais ton histoire ne parviendra à sortir du lot. Mais poses-toi cette question : de tous les romans d'amour qui ont déjà été écrit, combien l'ont été par toi, avec ta sensibilité, ton style, ton approche du thème ? la réponse est simple : aucune ! Et c'est ce qui fera son intérêt.
    Une autre pensée, également à méditer : Crois-tu que Amélie Nothomb, Marc Lévy ou encore J.K. Rowling n'ont jamais souffert de ce genre de doutes ? Et que ce serait-il passé s'ils s'étaient convaincu que leur livre n'aurait aucun intérêt ? S'il avait décidé de laisser tomber ? S'ils n'avaient finalement jamais osé écrire ?
    je ne dis pas que ton roman sera le prochain best-seller. Après tout, combien de livres pour un best-seller ? des milliers !!
    Sans parler du fait que tous les livres, même ceux des auteurs à succès (je cite à nouveau M. Lévy, ici) ont leurs admirateurs et leurs détracteurs. Et qu'aucun livre n'est jamais parfait.

    Bref. Si tu souhaites écrire, alors écrit. Et puis c'est tout.

    (comment ça : "tout ça pour ça..." ? Ben ouais, tout ça pour ça.. :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, pas tout ça pour ça ! Tout ça pour MERCI ! Tu as su trouver les bons mots et quand j'ai lu ton commentaire il y a quelques jours déjà, j'ai souri, j'ai pris une profonde respiration et j'ai dit : elle a raison. Mon plaisir avant tout, et oser ... Alors, j'vais le faire :) MERCI !!!

      Supprimer
  8. Waaw c'est génial. Je suis admirative. Je suis pas très bonne pour donner des conseils mais en bref, ne laisse pas la peur t'arrêter. J'ai hâte de savoir, moi aussi, qui sont ces personnages et quelles sont leurs histoires.
    Pour le livre concernant l'adoption, on te verra peut-être chez "Les maternelles" pour en faire la promo! Les maternelles ou non, je trouve que c'est un très beau projet! Félicitations, j'espère que cette aventure va vous apporter beaucoup de bonheur.

    Je te souhaite beaucoup d'heures à coucher ces histoires sur papier. Tiens nous au courant quant à leurs avancements!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce si gentil message !
      Bon par contre, maintenant j'arrête pas de rêver d'un petit déjeuner en tête à tête avec Agathe, Marie et Benjamin à cause de toi hihiiiii !

      Supprimer
  9. J'adore ton blog et la façon d'écrire comme toi j'aime écrire et j'ai commencé des fictions aussi jamais fini pour l'instant enfin j'ai l'histoire de A à Z mais je n'ai pas encore pu tout écrire sur mon ordinateur l'inspiration me manque dès fois :)
    Bisous ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marianne ! Je t'encourage toi aussi à poursuivre jusqu'au mot FIN :) L'inspiration vient et revient, j'en suis sûre ... il suffit d'une musique, d'une ambiance, d'une odeur ...

      Supprimer
  10. Tu dois absolument dépasser ta peur et oser!
    D'abord, parce que tu as une façon d'écrire qui est très agréable à lire. Nul doute que tes lecteurs et lectrices aimeront te lire!
    Puis tu as choisi, je parle de tes "non fiction", des sujets qui sont sans aucun doute passionnants! Moi, je rêve de découvrir une facette de ton métier! Je suis sûre que plein de mamans, futures parents, déjà parents... aimeraient connaître ton parcours en matière d'adoption.
    C'est normal de se poser des questions, de se remettre en question, mais si tu as du temps, profites!!!! Ecris ces livres!!!! Te remettre en question doit t'aider à peaufiner ton projet, mais pas te freiner.
    Tiens nous au courant, hein!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message si encourageant et "boostant" ! Comme tu le dis si bien, finalement, tous ces doutes ne doivent me servir qu'à rendre réel mon projet et non l'abandonner !
      MERCI

      Supprimer

Un petit mot, un merci !