vendredi 11 janvier 2019

Le jour où nous n'abandonnons pas notre projet d'adoption

Avant de continuer à narrer ici ma grossesse et ma maternité, je souhaitais évoquer notre projet d'adoption. 
Déjà un an en ce mois de janvier que nous avons obtenu notre agrément en vue de l'adoption d'un bébé né sous le secret, en France. 
Je profite de cet article pour vous encourager à aller voir le film Pupille qui évoque ce sujet avec une justesse inédite et beaucoup d'émotions ! 
Quand nous avons annoncé ma grossesse à notre entourage, une question est souvent revenue : "Alors du coup, vous laissez tomber l'adoption ...". A chaque fois, notre réponse a été la même : "Non, ce projet est toujours notre projet de famille". 
Parce que comme je l'ai souvent évoqué, nous n'avons pas choisi la parentalité par la voie de l'adoption comme un plan B ou C ou Z ... Nous avons juste avancé notre projet, voyant qu'il serait compliqué de devenir parents de façon "naturelle et biologique". L'arrivée de ce premier enfant dans nos vies ne change donc en rien notre envie d'adopter un enfant, cela diffère juste ce projet et le modifie quelque peu également. 
En effet, nous avons une notice pour un bébé de moins de 12 mois. Or, en France, la plupart des bébés sont adoptés par des couples sans enfant, afin de leur donner l'opportunité de "pouponner" un très jeune enfant. Avec l'arrivée de l'Elu, nous aurons donc déjà eu la chance de connaître ce bonheur et nous sommes donc prêts à élargir notre notice à un enfant de 0-3 ans, plus jeune que l'Elu pour respecter l'ordre d'arrivée dans la famille. 
Pour cela, nous avons donc prévenu il y a quelques jours le service d'adoption de notre département que nous mettons entre parenthèse notre agrément, le temps d'accueillir sereinement notre premier bébé ... Ainsi, je pense que d'ici 12 mois, nous demanderons à rencontrer de nouveau notre assistante sociale et la psychologue pour évoquer notre nouveau projet et notre cheminement. 



Il y a cependant quelque chose qui s'est produit il y a de cela quelques semaines et qui m'a beaucoup chamboulée. En effet, face à cette grossesse surprise et relevant pour nous du miracle, nous avions décidé d'attendre l'écho du deuxième trimestre pour annoncer ma grossesse au service d'adoption, afin d'être certains que cette grossesse irait à terme. On avait donc prévu de le faire à notre retour de voyage du Québec, fin octobre/début novembre. 
Alors que j'étais au bureau, je m'aperçois que j'ai un appel en absence de notre assistante sociale sur mon portable. Mon coeur palpite et j'appelle mon mari qui avait lui aussi cherché à m'appeler. Il était très bizarre au téléphone et j'ai très vite compris que l'appel de notre assistante sociale était loin d'être anodin. En effet, notre ASS nous avait expliqué que nous serions amenés à nous voir une fois par an, donc en janvier/février pour nous, suite au courrier annuel de maintien d'agrément que nous devions leur envoyer. Elle nous avait également précisé que de leur côté, ils ne nous contacteraient que s'il y avait une annonce d'apparentement ou de passage en conseil de famille si enfant aux besoins spécifiques ... Alors autant vous dire qu'un appel de notre ASS en octobre ... était très surprenant ! 
Charmante Compagnie a donc eu l'ASS au téléphone et après les formules de politesse, a annoncé ma grossesse à notre ASS qui nous a bien entendu félicités ... mais qui du coup s'est retrouvée assez embêtée quant à l'objet de son appel. Mon mari a ressenti tout cela mais n'a pas cherché à en savoir plus. Ils ont surtout échangé sur la suite justement, du besoin de temps d'accueillir notre enfant, etc. L'ASS quant à elle a finalement justifié son appel comme un rappel qu'elle nous faisait de bien penser à actualiser notre agrément en janvier ... Mouais ...
Même si nous n'en aurons jamais la certitude à 100%, nous ne pouvons nous empêcher de penser que cet appel était peut-être celui de l'appel magique, nous annonçant un apparentement, ou un passage en conseil de famille ... Le timing, la réaction de l'ASS ... bref, tout ceci nous a mis la puce à l'oreille mais surtout m'a énormément chamboulée.Tant de "et si ..." se sont confrontés dans ma tête. Et si un petit bébé nous attendait bel et bien ... Et si cet enfant était celui que nous attendions ... Et si je n'étais pas enceinte, cela signifiait-il que nous allions devenir parents du jour au lendemain ... Et si ... Et si ... 
Et puis, j'ai chassé tous ces "Et si" de ma tête ... préférant me dire que rien n'arrive par hasard dans la vie, et donc que cette grossesse n'était pas un hasard ... en préférant me dire que si jamais nous avions bel et bien été choisi comme parents de ce bébé né sous le secret, d'autres parents auront à leur tour un appel magique et que ce sera pour eux le plus beau jour de leur vie ... en préférant me dire que si nous avions été choisi maintenant, nous le serons encore dans un ou deux ans ... en préférant me dire que même si en début de grossesse, j'avais pensé à cacher ma grossesse si jamais un apparentement se faisait dans les tous premiers mois de ma grossesse, aujourd'hui, je préférais me consacrer à l'arrivée de l'Elu uniquement car cela ferait trop de bouleversements. 
Nous avons donc fermé cet épisode de notre vie après en avoir longuement discuté ... en définissant notre futur projet d'adoption en étant déjà les parents biologiques d'un premier enfant ... Et ce futur projet est tout aussi fort et beau que notre premier cheminement ... 




Rendez-vous donc en 2020 pour la suite de notre parcours d'adoption ...

5 commentaires:

  1. C'est beau de maintenir ce projet qui vous tient tant à coeur.
    Finalement vous serez déjà parents et du coup accueillerai cet enfant avec peut être un peu plus d'assurance, plus de confiance en vous, plus de serenité. Il faut toujours de tourner vers le positif.
    Je suis aussi de ton avis, rien n'arrive par hasard!

    RépondreSupprimer
  2. Belle initiative de votre part !

    RépondreSupprimer
  3. Je trouve votre cheminement et réflexions tellement beaux <3
    Je suis très contente de lire que ce premier projet n'est pas abandonné mais simplement qu'il évolue. Quoiqu'il en soit, grossesse ou adoption, je continuerai de suivre ton blog, justement parce que tu nous fais partager de si belles choses.

    RépondreSupprimer
  4. Voilà justement qui répond à ma question concernant votre dossier d'adoption. Non pas que je me demandais si Vous le remettriez en cause, vous. Mais si cette grossesse inattendue vous y obligerait. Je suis heureuse de lire que ça reste entièrement dépendant de vous et de vos décisions présentes et futures. Votre couple est l'exemple vivant de tout un tas de dictons optimistes, c'est marrant. "tout vient à point à qui sait attendre", "sourit à la vie, la vie te sourira", "frappe et on t'ouvrira". ça n'est pas par hasard ou par chance que tout cela vous arrive. ça vous arrive parce que vous n'avez jamais cessé d'y croire et que vous avez su vous donner les moyens de vos ambitions. Je suis sûre que vous serez de formidables parents. bises.

    RépondreSupprimer
  5. Je trouve que c'est un magnifique projet ! Charmante compagnie et toi êtes vraiment de belles personnes et je ne doute pas une seule seconde que ce projet aboutisse.... Cet enfant aura vraiment une chance incroyable de vous avoir

    RépondreSupprimer

Un petit mot, un merci !