samedi 24 août 2019

Conseils pour la mise en route de l'allaitement

Bien avant d'être enceinte, il était clair dans ma tête que j'allaiterai mes enfants. Je n'avais pas trop d'idée quant à la durée de l'allaitement, mais la seule chose dont j'étais sûre, c'était que je serai une maman allaitante. Si l'allaitement est la façon la plus naturelle pour nourrir son enfant, et qui a permis la survie de notre espèce, il est toutefois faux de croire que l'allaitement est inné et naturel. Certes, bébé a des réflexes archaïques notamment dans ses premières heures de vie. Nous avons également des gestes spontanés et des façons de faire naturelles ... Toutefois, l'allaitement est une aventure qui se doit d'être bien accompagnée, par des professionnels compétents et formés à l'allaitement, par des femmes allaitantes et bienveillantes et aussi et surtout par son mari.



J'ai donc envie d'écrire cet article pour aider les futures mamans et les toutes jeunes mamans pour la mise en route de l'allaitement. Ces conseils sont ceux que j'ai pu recevoir et mettre en application dès ma grossesse. Je précise également que depuis ma grossesse, et particulièrement depuis quelques semaines, je me prépare afin de suivre une formation de 2 ans via une association pour devenir animatrice/maman relais au sein de cette même association.

Les 6 conseils de Maman Bulle pour tes 6 premières semaines d'allaitement. 

En effet, il est important de bien garder en tête qu'en moyenne, un allaitement met environ 6 semaines à se mettre en place. J'entends par là : trouver les bonnes positions maman/bébé, avoir une lactation qui roule, ne plus avoir de "petites" douleurs ou sensations de gênes ...


  • 1er conseil : T'informer dès la grossesse auprès de professionnels formés. En effet, beaucoup de futures mamans se demandent comment se préparer à l'allaitement et notamment comment préparer ses seins avant l'accouchement. Or, la seule chose à faire, c'est de se renseigner un maximum concernant l'allaitement. Il ne s'agit pas de juste lire un petit article "populaire" sur l'allaitement mais bien d'en discuter avec une sage-femme formée à l'allaitement (ou conseillère en lactation), lors de tes cours de préparation à l'accouchement, en assistant à des réunions allaitement organisées par des associations locales ou nationales ... Tu peux aussi lire, lire et lire. Le livre que je te conseille notamment est "Plus de lait, réussir son projet d'allaitement" de Diana West et Lisa Marasco. Cette recherche d'information vaut aussi pour l'après-accouchement, quand justement l'allaitement commence à se mettre en place. Et la meilleure des choses consistera à voir une conseillère en lactation - soit à la maternité, soit après - pour qu'elle puisse t'accompagner en fonction des difficultés ou questions que tu vas rencontrer concernant cette mise au sein.
  • 2ème conseil : Une mise au sein et du peau à peau rapide. Durant les toutes premières heures de vie, Bébé a un réflexe de succion naturel, inné et il est donc très important qu'il soit mis au sein le plus tôt possible. Si tu as eu un accouchement par voie basse, l'idéal est que bébé, tout juste né, soit posé au niveau du nid d'accueil c'est à dire le haut de ta poitrine, et le laisser accéder au sein spontanément. Le peau à peau qui va s'en suivre est également très important également car il permet justement au corps d'envoyer les bons signaux aux hormones pour ta future montée de lait. Ceci est un conseil à continuer à appliquer tout au long des premières heures de vie de ton bébé. Plus il sera en peau à peau avec toi et en accès direct avec ta poitrine et mieux la montée de la lait et la lactation se mettront en place. Tu vas ainsi créer un lien unique avec ton bébé. N'oublie pas qu'il a passé 9 mois au chaud et à l'abris dans ton utérus et qu'il est propulsé en quelques secondes dans un nouvel environnement bien moins rassurant !
  • 3ème conseil : Allaiter à la demande et lâcher prise. 
    Pour rappel, à la naissance, l'estomac de ton bébé n'est pas plus gros qu'un noyau de cerise. A 3 jours de vie, il est environ de la taille d'une noix. Autrement dit, son estomac est minuscule. Il n'a donc pas besoin de grand chose, et c'est en cela que la nature est bien faite avec le colostrum, ce tout premier lait, en faible quantité mais très riche pour bébé. Cela peut te paraître très peu et t'inquiéter quant à tes capacités à nourrir seule ton enfant, mais crois-moi, c'est largement suffisant. La bonne chose à faire pour que ton bébé ne perde pas plus de poids que les 10% de son poids de naissance tolérés, c'est de le mettre au sein très souvent. En effet, l'allaitement se fait à la demande. Et uniquement à la demande, surtout à ce tout petit âge. Le lait maternel étant très digeste, il est digéré en 20 minutes environ. Donc si bébé réclame toutes les 30 minutes, pas de panique, tu ne le gaveras pas. D'ailleurs, il n'y a pas de bébé qui prend trop de lait avec le LM. Ils savent prendre la quantité dont ils ont besoin. Les premiers jours, ton rôle va consister à te reposer tout en allaitant. Ainsi, tu vas squatter ton lit, ton canapé ou tout endroit douillet où tu te sens bien, et dégainer tes seins à chaque fois que ce sera nécessaire. Le petit plus trop cool : l'allaitement délivre une hormone qui va faciliter ton sommeil. Ainsi, très souvent, maman allaitante et bébé allaité dorment paisiblement ensemble pendant que bébé tète et comble ainsi son besoin alimentaire mais aussi et surtout de succion, de réconfort, etc.
    L'allaitement fonctionne selon le modèle de l'offre et de la demande. Plus bébé tète, plus le corps produit. Ainsi, si tu introduis surtout aussi tôt, du lait artificiel, il manquera à ton corps des stimulations pour produire le lait et tu entreras dans la fameuse spirale du "j'ai plus assez de lait donc je complète au lait artificiel". Des tas d'alternatives existent avant d'en arriver à un complément en lait artificiel.
    Il n'y a pas de rythme au démarrage de l'allaitement. 
  • 4ème conseil : éviter la confusion sein/tétine.
    Bien que pouvant survenir à n'importe quel moment de l'allaitement, même après 10 mois d'allaitement, cette confusion sein/tétine n'est pas systématique mais elle peut faire beaucoup de mal à la lactation et entraîner sa chute (et donc une chute de poids de ton bébé). Ainsi, je te conseille, surtout les 6 premières semaines, de ne pas introduire de sucette ou de biberon pour bébé. En effet, même la sucette entraîne la baisse de lactation car, au lieu de téter le sein pour une tétée non nutritive (mais qui sert à maintenir la lactation), bébé va sucer sa tétine et possiblement sauter des tétées ... Le cercle vicieux dont je parlais  plus haut démarre alors ...
  • 5ème conseil : anticiper et impliquer le papa. Pour mon mari, il était également évident que j'allais allaiter. Toutefois, il se demandait quelle serait alors sa place auprès de bébé et pendant l'allaitement. Il a pu aborder cela avec la sage-femme qui lui a expliqué alors son rôle : celui de protéger le duo maman-bébé que l'on forme au début de l'allaitement. Ainsi, mon mari a été aux petits soins pour nous, surtout pour les débuts : il m'apportait bébé pour que je m'installe correctement, il me donnait à boire pendant que je donnais la tétée, il aidait bébé parfois à bien prendre le sein en bouche ... Et bien évidemment, il a pris ses rituels aussi avec bébé : donner le bain, lire l'histoire du soir, bercer et porter en écharpe !
    Et concernant l'anticipation, je parle principalement des repas. Si tu as le temps, essaye de cuisiner et congeler des plats qui te font plaisir durant la fin de ton congé maternité. Ainsi, notamment quand papa aura repris le boulot et que tu seras seule à la maison, ce sera bien pratique d'avoir juste une petite barquette à réchauffer. Car soyons honnête, les premières semaines avec bébé tu n'as pas forcément ni le temps ni l'envie de te cuisiner autre chose que des coquillettes jambon !
  • 6ème conseil : le cododo.
    Recommandé par l'OMS jusqu'au 6 mois de l'enfant, le cododo est d'autant plus essentiel quand il s'agit d'allaiter son nouveau-né. Pour ma part, j'avais un joli berceau en bois spécial cododo collé à mon lit. Il en existe des tas de modèles différents sur le marché. Si j'ai choisi celui ci, c'est parce que contrairement à un berceau cododo basique, celui ci évolue par la suite en coffre à jouets et en petit bureau ! Et moi, je kiffe les meubles de bébé évolutifs, je t'en parlerais prochainement. Donc, je disais, avoir bébé à ses côtés pour l'allaitement permet de limiter la fatigue de maman durant les tétées de nuit qui sont essentielles pour entretenir une bonne lactation (pour rappel, la tétée aux environs  de 4h du matin est celle qui relance la lactation pour la journée). 
L'Elu à quelques minutes de vie ... Sa première tétée. Un souvenir unique et inoubliable. 


J'aurai sûrement d'autres conseils, mais en cas de problématique spécifique. Ces conseils là sont la base d'un allaitement serein et réussi, et suffisants pour bien démarrer l'allaitement. Pour résumer, allaiter son bébé c'est : porter son bébé un maximum contre soi, lui proposer le sein à la demande et à chaque signe d'éveil, se faire soutenir par son entourage, ne pas céder aux mauvais conseils des professionnels qui ne sont pas formés à l'allaitement, ni à ceux de la belle-mère qui te dit qu'il faut pas lui donner autant le sein ou que tu es sa tétine ... 
Mais surtout, l'allaitement c'est une confiance réciproque : faire confiance en son bébé, et surtout avoir confiance en soi. Nous sommes toutes capables de nourrir nos enfants une fois qu'on a les bonnes bases et les bons conseils en tête. Suis ton instinct, et le lait coulera (et en cas de difficultés rencontrées ...  Allô conseillère en lactation !) 

7 commentaires:

  1. Merci pour cet article.
    Pour le moment, je n'ai lu que les "gros titres" mais je le garde sous le coude pour le lire entièrement d'ici quelques jours / semaines. On sait jamais, j'aurai peut-être un déclic...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai fait le choix de ne pas allaiter... Mais curieuse j'ai lu ton article... Je pense que tu aideras pas mal de mamans, tu es claire et précise...Tu donnes confiance à distance lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère pouvoir aider car je trouve ça tellement dommage de voir autant de femmes arrêter l'allaitement par manque d'informations !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci, j'ai essayé d'être la plus synthétique possible :)

      Supprimer
  4. Tes conseils sont très bons.
    J'allaite actuellement mon 2e et j'ai allaité mon aînée pendant 21 mois. C'était une belle aventure et j'espère que l'allaitement actuel durera également dans le temps :)

    RépondreSupprimer

Un petit mot, un merci !